Chef d’entreprise : se former ? C’est possible !

Vous aussi ! en tant que chef d’entreprise, vous avez la possibilité de vous former. Les formations sont indispensables et ne sont pas uniquement destinées aux salariés. Utilité, organismes, financement, aides … on vous explique tout !

Quelle est l’utilité pour le chef d’entreprise de se former ?

La formation pour le chef d’entreprise est en effet indispensable. L’absence de formation peut-être la cause de nombreux problèmes : management, compétences pas à jour, pas au courant des nouvelles évolutions techniques, de la tendance des marchés, comptabilité etc … . C’est pourquoi, le chef d’entreprise se doit de rester informé, formé et à jour.

« La formation est l’essence de tout succès »

C’est essentiel et nécessaire surtout avec les changements actuels et constants du monde du travail. Que vous soyez travailleur indépendant, travailleur dirigeant de société ou repreneur d’entreprise, vous avez la possibilité de vous former ! Se former efficacement, c’est choisir des formations et organismes de formation adéquats et pertinents.

Le choix de la formation

Vous avez du choix ! Que ce soit  par des organismes publics ou privés, la quantité de formations possibles est conséquente. Faut-il encore choisir la ou les bonne(s) formation(s). Voici différents éléments à prendre en compte :

  • Le type de formation souhaité
  • Votre niveau de connaissances dans le domaine visé
  • La durée de formation
  • La périodicité : tous les jours, une fois par semaine, une semaine consécutive, etc …
  • Le lieu de la formation
  • Son coût

Le choix de l’organisme de formation

Un grand nombre d’organismes proposent des formations professionnelles.

En voici quelques exemples :

  • Les formations des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI)
  • Les formations du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM)
  • Les formations des Centres de Gestion Agréés
  • Les formations de l’Agence National pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA)
  • Les formations de Pôle Emploi
  • Les formations du Centre de Formation des Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CFCMA)
chef entreprise monter en compétences

Financer sa formation, comment ?

La plupart des entreprises dépendent de trois fonds d’assurance formation :

  • Le FIFPL (Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux) pour les travailleurs indépendants exerçant une activité libérale
  • L’AGEFICE (Association de Gestion et du Financement de la formation des Chefs d’Entreprise) pour les dirigeants non-salariés du commerce, de l’industrie et des services
  • Le FAFCEA (Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprise Artisanales) pour les artisans non-salariés.

Il en existe notamment bien d’autres comme :

  • Le FAFPM (Fonds d’Assurance Formation de la Profession Médicale) pour les médecins exerçant à titre libéral
  • La SPP PCM (Section Professionnelle Paritaire Pêche et Cultures Marines) pour les entreprises des secteurs de la pêche, de la conchyliculture et des élevages marins
  • Etc …

Si votre statut est celui de Travailleur Non Salarié (TNS), vous prenez obligatoirement part au financement de votre formation via une contribution spécifique de formation à un organisme collecteur. Cette contribution est mutualisée et versée par le Fonds d’Assurances Formation (FAF). Pour savoir de quel FAF dépend votre activité, consultez votre code « nomenclature d’activités françaises » (NAF) qui vous a été délivré par l’INSEE lors de l’inscription de votre entreprise. Ce code NAF est constitué de quatre chiffres et d’une lettre.

Il permet la codification de l’APE, c’est-à-dire l’activité principale exercée par l’entreprise, le travailleur indépendant ou une association.

Les différentes aides possibles

En tant que chef d’entreprise, que vous soyez gérant de société, entrepreneur individuel ou directeur général ou autres, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides.

En effet, jusqu’au 31 décembre 2022, vous avez la possibilité d’obtenir un avantage fiscal prenant la forme d’un crédit d’impôts formation. Cependant, il faut savoir que les micro-entreprises ne sont pas concernées par ce dispositif. A noter qu’il existe des dispositifs mis en place par plusieurs régions afin d’aider les chefs d’entreprise à financer une partie de leur formation.

Source : https://www.economie.gouv.fr/

Fermer le menu