Vous avez pour objectif de créer votre entreprise afin de devenir indépendant. Vous avez entendu parler des sociétés commerciales mais cela reste des notions assez vagues pour vous ? Pas de panique, Aadprox a fait le tri pour vous ! Nous avons listé les sociétés commerciales les plus fréquemment utilisées et vous détaillons leurs avantages et leurs inconvénients. Suivez le guide s’il vous plaît !

Créer mon entreprise

Découvrez les quatre sociétés commerciales les plus utilisées

La création d’entreprise sous le statut de la Société À Responsabilité Limitée (SARL) est la forme juridique la plus prisée en France par les créateurs d’entreprise. Sous cette forme de société, la responsabilité des associés est limitée au montant de leurs apports respectifs dans le capital social.

De par la flexibilité et l’adaptabilité à tout type de projet ou de stratégie, la création d’une SARL est la forme la plus répandue sur le territoire français : 3 entreprises sur 4 nouvellement constituées sont des SARL.

Les porteurs de projet qui souhaitent créer leur entreprise se tournent vers le statut de la Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle (SASU) lorsqu’ils souhaitent créer leur activité seuls tout en bénéficiant d’une structure saine.

On retrouve également les micro-entrepreneurs qui ont déjà une activité indépendante, qui ont dépassé les seuils légaux du statut de la micro-entreprise et souhaitent développer leur activité en changeant d’échelle. C’est un peu confus ? Pas de panique on vous éclaire dans cet article.

La Société par Actions Simplifié ou SAS est une forme de société plutôt récente.

 Un chef d’entreprise qui choisit le statut de la SAS pour créer sa structure aura un mode de fonctionnement souple. 

De plus cela permet aux associés d’avoir une grande marge manœuvre pour l’organisation et la gestion de l’entreprise par la suite.

Retrouvez toutes les clés d’une création d’entreprise en SAS dans notre article dédié à ce sujet.

La Société Anonyme (SA) est une société commerciale par la forme considérée fiscalement comme une société de capitaux. La SA convient généralement aux projets importants nécessitant un système de gouvernance assez complexe. 

Peu prisée par les créateurs d’entreprise classiques, ce statut est surtout réservé aux grands comptes et entreprises qui souhaitent être cotées en bourse. 

On vous donne toutes les informations clés ci-dessous.

Découvrez le plaisir d'être chef d'entreprise

Fermer le menu