Vous êtes une femme et avez envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat en créant votre entreprise ? Sachez que pour maximiser vos chances de réussite vous pouvez bénéficier d’aides spécialement dédiées aux femmes entrepreneuses.

La majorité des aides à la création d’entreprise pour les femmes créatrices se présentent sous forme d’aides financières. Cependant il existe aussi d’autres types d’aides pour créer son entreprise : vous pouvez bénéficier d’un accompagnement par une agence spécialisée ou d’une exonération de charges sociales en suivant le parcours ACCRE. A noter que le dispositif d’aide ACCRE n’est pas exclusivement réservé aux femmes.

On vous en dit plus dans cet article à propos des aides dont peuvent bénéficier les femmes créatrices d’entreprise.

Pourquoi existe-t-il des aides à la création d’entreprise dédiées aux femmes ?

aide-creation-entreprise-femme

Même si n’importe quel créateur d’entreprise, peu importe son sexe, rencontre des obstacles sur son projet de création d’entreprise, il a été mis en lumière que les femmes étaient confrontées à des difficultés supplémentaires par rapport à leur homologue entrepreneurs masculins.

Pour leur permettre d’accéder plus facilement au monde de la création d’entreprise, des aides réservées aux femmes entrepreneuses ont été mis en place. Ces aides doivent leur permettre de pouvoir concilier vie professionnelle et familiale mais aussi à intégrer un milieu surreprésenté par la gente masculine.
Loin de stigmatiser le statut de femme créatrice d’entreprise, ces aides ont pour objectif de renforcer la parité Homme/ Femme dans le monde de la création d’entreprise.

Avec le statut de femme entrepreneuse, vous pouvez bénéficier de deux types d’aides à la création d’entreprise :
– Les aides publiques, délivrées par l’Etat français ou par les collectivités territoriales
– Les aides privées qui sont proposées par des structures privées (associations, structures d’accompagnement à la création…).

Ces aides à la création d’entreprise pour les femmes se retrouvent sous deux formes :
– Les aides financières qui vont vous permettre de faciliter le financement de la création de votre entreprise
– Les aides matérielles qui se résume essentiellement à de l’accompagnement et du suivit du projet de création d’entreprise.

De quelles aides financières à la création d’entreprise puis-je disposer en tant que femme créatrice ?

Garantir ses prêts avec le Fond de Garantie à l’Initiative des Femmes (FGIF)

Le Fonds de garantie à l’initiative des femmes a été développé par l’organisme France Active.
Il permet aux femmes créatrices d’accéder plus facilement aux crédits bancaires, crédits qui permettent de financer votre création d’entreprise. A noter qu’ils peuvent également financer une reprise ou le développement d’une entreprise.

Le Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes (FGIF) va permettre de garantir un ou plusieurs prêts qui sont contractés par une femme créatrice d’entreprise. Cette aide est accessible à n’importe quelle femme souhaitant créer son entreprise ; peu importe le statut, la forme juridique de l’entreprise ou votre domaine d’activité. Il suffit de remplir deux conditions :
– La responsabilité de l’entreprise doit être assumée en titre et en fait par une femme
– L’entreprise bénéficiaire est créée ou reprise depuis moins de 5 ans.

Le FGIF garantit les prêts que vous contractez à deux conditions :
– Ils s’étalent sur une durée comprise entre 2 et 7 ans
– Ils s’élèvent à un montant minimum de 5 000 €.

Dans le cas où vous obtenez la garantie FGIF, sachez que :
– La quotité garantie maximale est de 70 %. Si vous disposez d’une autre garantie pour votre prêt, la quotité maximale des deux garanties est de 80 %, et l’établissement prêteur conservera au moins 20% du risque.
– Le montant garanti est limité à 45 000 €. Au-delà de cette somme, vous ne pouvez pas disposer de la garantie du FGIF.

En contrepartie, vous devrez verser à l’organisme 2,5% du montant garanti.
Pour bénéficier du FGIF, vous devez en faire la demande auprès du Fonds territorial du réseau France Active de votre région.

A défaut de structure dans votre région, vous pouvez adresser votre dossier au siège de France Active à Montreuil. Votre dossier sera ensuite instruit par un comité d’engagement qui invalidera ou validera votre projet de financement.

Débloquer un prêt en passant par les CLEFE

Les Clubs Locaux d’Epargne pour les Femmes qui Entreprennent (CLEFE) sont des clubs locaux d’épargnants qui ont été mis en place par l’association Racines.
Leur objectif est de proposer des prêts à des femmes créatrices d’entreprise. Ces prêts sont assortis d’intérêts et ne doivent pas dépasser 5 000€.
Le mode de fonctionnement est relativement simple puisqu’il réunit entre 5 à 15 personnes qui vont verser périodiquement des sommes financières à la femme créatrice d’entreprise pour alimenter sa trésorerie. Pour cela un montant est fixé par les membres du CLEFE puis le versement s’effectue généralement tous les mois.

Il est intéressant de noter qu’il est plus facile d’obtenir en tant que femme créatrice d’entreprise un prêt auprès du CLEFE plutôt que d’un établissement bancaire et que les modalités de remboursement sont également plus favorables auprès d’un CLEFE :
– Pas de garantie et d’apport personnel exigé
– Taux d’intérêts plus faibles et compréhensifs en cas de difficultés.

Autre fait différenciant, lorsqu’une femme entrepreneur contracte un prêt auprès d’un CLEFE, elle peut bénéficier d’un accompagnement individualisé. Celui-ci se traduit par la mise en relation entre la femme créatrice et des structures d’accompagnement à la création, donc avec un interlocuteur dédié et compétent en matière entrepreneuriale.

De quels types d’accompagnement puis-je bénéficier en tant que femme créatrice ?

Outre le fait que les femmes qui souhaitent créer leur entreprise peuvent débloquer des aides financières, elles peuvent également avoir recours à des aides portées sur l’accompagnement entrepreneurial auprès de structures spécialisées.
Ces structures sont généralement privées même si certaines agences étatiques se proposent de vous aider (CCI, Chambre des métiers).

Bénéficier d’un accompagnement à la création par un Réseau privé

femme-entrepreneur

Il existe de nombreux réseaux spécialisés dans l’accompagnement des femmes créatrices d’entreprises en France. Leur niveau d’activité, leur impact sur le tissu économique local et leur présence varie fortement selon chaque région. C’est à vous de vérifier s’ils sont implantés dans votre zone géographique et par la suite de déterminer lequel vous convient le mieux en fonction de leurs spécificités et vos préférences.

Action’elles est une structure qui propose deux types d’actions :
• Réseautage et mentorat, au travers de rencontres entre les membres du réseaux (petits déjeuners, ateliers, soirées, forum annuel et salons) et d’ateliers et formations portant sur des thèmes comme « l’exercice d’une activité de dirigeant d’entreprise »
• Formation et accompagnement, grâce à des parcours adaptés à la forme de votre projet (création de société, d’une auto-entreprise ou d’une entreprise individuelle), à des rencontres avec des bénévoles experts dans le domaine de l’entrepreneuriat.

Les Pionnières est une association qui anime et développe un réseau d’incubateur d’entreprise ; les pépinières d’entreprise au service de créatrices d’entreprises innovantes sont également concernées. Ses actions se résument à :
• Un accompagnement “collectif” avec la diffusion d’informations et l’organisation de formations
• Un accompagnement individuel prenant en compte la spécificité de chaque projet entrepreneurial.

Force femmes adopte une démarche de sensibilisation à l’entrepreneuriat féminin et met à la disposition de ses membres :
• Des conseils de la phase de réflexion de création à la phase de création de l’entreprise ainsi qu’au développement de l’entreprise
• Du coaching personnalisé sur différents thèmes : management, gestion d’entreprise, communication, marketing…
• Des ateliers animés par des professionnels exerçant dans le domaine de l’entrepreneuriat et désirant partager leurs expériences professionnelles auprès d’un public de créateurs d’entreprise.

Bénéficier d’un accompagnement à la création par des structures publiques

Outre la possibilité de se faire accompagner en tant que femme créatrice d’entreprise par des structures privées, vous pouvez également vous tourner vers des organismes publics. Ceux-ci sont ouverts plus largement à tout personne souhaitant créer son entreprise.
En général, les entrepreneurs se tournent vers le dispositif NACRE (lien faire page SEO NACRE pour maillage interne) (Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise). Ce parcours permet de bénéficier d’un accompagnement via une structure partenaire de l’administration. Cet accompagnement se portera sur le montage et le financement de votre création d’entreprise pour une période d’à minima trois ans.

Vous pouvez également vous tourner vers les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) ou les Chambres de Métiers. Ces organismes proposent régulièrement des réunions d’information, formation et autre parcours destinés à faciliter la création de votre entreprise.
Bon nombre de ces accompagnements sont gratuits et vous permettront de mettre toutes les chances de votre côté pour assurer la réussite de votre création d’entreprise.

Vous connaissez désormais l’ensemble des aides accessibles aux femmes créatrices d’entreprises.
Cependant, n’oubliez pas qu’en tant qu’entrepreneur et créateur d’entreprise, vous avez la possibilité d’accéder à un panel d’aides beaucoup plus important.
La plupart des ces dispositifs sont détaillés sur notre site, prenez-en connaissance ici

Les aides à la création d’entreprise pour les femmes
Notez cette page

Fermer le menu