Olivier Supernant le quotidien d’un Aadprox en confinement

Olivier Supernant, Aadprox depuis un an à Aix-les-Bains vous parle de son quotidien en confinement.

Face à la mise en place du confinement j'ai dû revoir mon organisation de travail dans sa grande majorité. Je travaille donc de chez moi avec tout ce que cela implique : l’univers familial, les sollicitations des clients, les banquiers, experts-comptables et autres conseils de mes clients. Cela impliquer de gérer le temps différemment.​

Pendant cette période, on joue un rôle clé pour l’entreprise, nous sommes une fonction support, il est important d’être réactif pour nos clients.

Certains de mes clients sont totalement à l’arrêt d’autres souhaitaient continuer, mais n’ont pas pu, car ils n’étaient pas livrés, ils ont donc mis en pause temporairement leur activité. Mes clients qui travaillent dans l’événementiel sont encore plus durement touchés sont dans l’attente de l’évolution de la situation.

Globalement, je les accompagne dans leur réflexion de restructuration de leur organisation administrative. Ainsi les méthodes de gestion mises en place leur permettront d’absorber facilement les volumes administratifs lors de la reprise.

Je continue à travailler pour le moment car j’ai mis en place pour mes clients toutes les procédures de mise au chômage partiel, report des impôts, demande de Prêt Garanti par l’État donc le mois de mars a été très intense.

Comment se passent vos journées ?

Je suis confiné comme tout le monde donc je fais du télétravail et lorsque je dois récupérer des dossiers, je vais chez mes clients tôt le matin car je n’ai pas de masque et j’ai les clés donc je ne croise personne, je me lave bien les mains, j’ai mon attestation pour pouvoir me déplacer et à 6h du matin c’est agréable sur la route 😉

J’avais anticipé avant le confinement et j’avais récupéré les dossiers importants, on avait échangé les identifiants des logiciels pour que je puisse travailler à distance donc j’arrive à m’organiser. Je connais bien mes clients maintenant, ce qui permet des échanges simples et en toute confiance.

Je profite également de cette période pour me former, j’ai suivi des formations Evoliz pour me perfectionner et c’était très intéressant. Je souhaite prendre le temps de communiquer un peu plus sur les réseaux car je n’ai pas souvent le temps de le faire.

Je vais en profiter également pour proposer à mes clients qui ont un peu plus de temps de s’équiper d’outils pour faciliter la gestion de leurs entreprises. C’est le moment pour gagner en efficacité et d’optimiser leur organisation administrative.

En ce moment je ne vois pas le temps passer je commence très tôt et termine très tard, j’aime la gestion globale, il ne faut pas croire que l’administratif est au point mort, bien au contraire en ce moment c’est encore plus important .

Je m’en occupe pour mes clients et c’est également enrichissant pour moi.  Je dois quand même avouer que je préfère être au contact des clients mais on s’adapte !

Un conseil à donner ?

Durant cette période de crise, les petites entreprises de nos territoires sont profondément affectées. Je pense que le meilleur moyen de les soutenir est  de consommer local : pour se nourrir mais aussi pour tous nos besoins de prestations artisanales et de consommation, jouons la carte de la proximité ! Maintenant mais surtout après !!

Fermer le menu